jeudi 5 mars 2015

DIY: comment séparer et rempoter un keiki de phalaenopsis [orchidée]

Jeudi Orchidées! L'année dernière un de mes phalaenopis mal en point m'a fait un keiki qui a fleuri pendant l'été et qui a ensuite aussi développé un rejet. Comme ce keiki a bien poussé et que la plante mère était très affaiblie (malformation génétique et attaque de cochenilles....), j'ai dû le séparer et le rempoter plus tôt que prévu, et du coup j'en ai profité pour faire quelques photos et vous montrer comment procéder.






Qu'est-ce qu'un keiki?


Un keiki est une "mini orchidée" qui pousse sur les hampes florales (comme chez les phalaenopsis par exemple) ou sur les cannes (pour les dendrobiums entre autres). Au début on peut croire qu'il s'agit d'un bourgeon de fleur, mais rapidement on découvre des petites racines, des feuilles, puis parfois des fleurs.

Les keikis sont des clones de la plante-mère qui développe parfois ce mode de reproduction rapide quand elle est en difficulté. Certaines espèces d'orchidées, même en bonne santé, sont aussi plus susceptibles d'en faire.

A noter: le problème des clones est qu'ils sont atteints des mêmes anomalies génétiques que la plante dont ils sont issus.


Quand séparer le keiki de la plante-mère?


La règle commune est celle des 3: au moins 3 racines de 3 cm de longueur environ. Certains keikis peuvent pousser ainsi pendant plus d'un an, mais il faut aussi veiller à ce qu'ils ne fassent pas dépérir la plante-mère, étant donné qu'ils se nourrissent de sa sève. Dans ce cas, il vaudrait mieux procéder à la séparation anticipée.


L'évolution de mon keiki





Dans le cas de mon Phalaenopsis, la plante-mère ne pouvait plus pousser car sa hampe florale était sortie dans le coeur, à l'endroit où les nouvelles feuilles sont censées sortir. Après plusieurs floraisons sur la même hampe, la plante complètement épuisée a alors sorti un petit keiki comme une dernière tentative pour survivre. Et ce keiki a rapidement fait une hampe florale, qui elle aussi, est sortie dans le coeur (pile au milieu des feuilles). Pour continuer à croître, le keiki a réussi à faire un rejet: sur son côté, une seconde petite plante est sortie avec ses racines et des deux petites feuilles.



L'année dernière mon keiki a fait plusieurs plusieurs bourgeons floraux, on voit bien que la hampe florale sort au milieu des feuilles.







Comment séparer et rempoter un keiki de phalaenopsis?








Matériel nécessaire:

  • Des ciseaux (ou sécateur) désinfectés à l'alcool
  • un petit contenant propre et désinfecté, juste assez grand pour contenir les racines car les phalaenopsis aiment être un peu à l'étroit. J'ai choisi une petite verrine en verre, depuis des années je cultive des orchidées dans des verres et des vases, et elles s'y plaisent bien.
  • de la sphaigne sèche
  • de l'eau non calcaire pour réhydrater la sphaigne

Déroulement:

  • Avec les ciseaux, couper la hampe florale sur laquelle est le keiki. il ne faut pas couper trop près pour ne pas abîmer le keiki, environ un centimètre de chaque côté suffit
  • imbiber la sphaigne d'eau en la faisant tremper quelques minutes
  • vérifier que la taille du contenant choisie est adapté en mettant le keiki dedans
  • bien essorer la sphaigne réhydratée, et en mettre un peu au fond du contenant
  • mettre une petit boule de sphaigne entre les racines du keiki
  • puis le poser délicatement dans le contenant
  • enfin, finir de rempli le contenant avec de la sphaigne et tassant un peu mais doucement pour ne pas abîmer les racines.
  • tadaaaa... c'est fini!


Attendre une semaine environ avant le prochain arrosage. Il faudra mettre suffisamment d'eau pour imbiber mais sans détremper la sphaigne.



Mon keiki avant la séparation: on voit bien les deux "grandes" feuilles et les racines du rejet.










Dernière étape: attendre patiemment que ça pousse....




RDV sur Hellocoton !RDV sur Twitter !RDV sur Pinterest !RDV sur Instagram !RDV sur Facebook !RDV sur Google+ !HTML Map

6 commentaires:

  1. Oh la il faudrait que je te montre dans ce cas mon orchidée car je ne sais pas ce qu'elle me fait mais j'ai les racines qui poussent en l'air dans le centre a coté de la tige florale qui est morte. Et les feuilles commence à jaunir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Chouby, désolée, je pensais t'avoir déjà répondu mais apparemment non :( En temps normal les anciennes feuilles sont remplacées par de nouvelles au fur et à mesure. Mais quand plusieurs feuilles commencent à jaunir ce n'est jamais bon signe: soit les racines sont pourries et toute la plante est en train de mourir soit elle a manqué d'eau pendant trop longtemps. 1er cas: couper tout ce qui est pourri et voir s'il reste assez de "plante" pour rempoter et tenter de la sauver. 2nd cas: donne un bain prolongé d'environ 1h, puis essaie de donner des bains plus réguliers et rapproché (un bain tous les 5-7 jours).
      J'espère que tu as pu la sauver <3

      Supprimer
  2. Je n'ai pas du tout la main verte mais là ça semble simple ! J'hésite à tester où à épargner cette pauvre fleur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas trop attendre pour faire la séparation sinon ton keiki risque d'épuiser la plante-mère. à partir du moment où il a de bonnes petites racines et ses 3 feuilles, tu peux couper ;)

      Supprimer
  3. Je viens de suivre vos conseils pour transplanter mon keiki. Il a pris presque une année à se développer mais cette fois ça y était. La première qui en est sortie est assez longue et belle accompagnée de 2 autres plus petites. Pendant ce temps la plante mère sort de nouvelles feuilles et ses racines sont en très bonnes santé. Ma question est à quelle hauteur dois-je couper le hampe florale mère pour que celle-ci produise de nouvelles fleurs ? Merci pour les conseils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Francine,
      Je ne coupe jamais les hampes florales, car je n'aime pas forcer mes plantes à refleurir, je préfère leur laisser faire leur vie ;) De plus si l'orchidée a fait des keikis avant, elle aura peut-être besoin d'une période de repos.
      Mais les personnes qui coupent les hampes florales le font soient au-dessus du 2nd noeud en partant du bas de la hampe, soit juste au-dessus du plus gros noeud (= celui qui aura le plus de chance de repartir).
      Bonne floraison!

      Supprimer

Merci pour vos petits mots !
J'essaie toujours de vous répondre individuellement, laissez-moi juste un peu de temps pour le faire ;)
A bientôt par ici ou sur vos blogs !

NB : la modération est activée et les commentaires contenant des liens de sites ou de blogs sont systématiquement supprimés.