mardi 19 juillet 2011

Sauvetage de mon grand Phalaenopsis blanc : passage en hydroculture totale

Il y a presque un mois, j'ai acheté "en soldes" un très grand Phalaenopsis blanc qui avait l'air mal en point : planté dans un tout petit pot rempli de sphaigne, ses racines étaient assez abîmées et débordaient de partout.

Après un rempotage immédiat en billes d'argile, au bout de quelques temps j'ai remarqué que mon Phalaenopsis commençaient à dégager une odeur de moisi, puis une de ses feuilles s'est ramollie et cette semaine la dernière fleur qui venait de s'ouvrir a brusquement fané. Et cerise sur le gâteau en regardant entre les racines, j'ai découvert des petits filaments trahissant la présence d'araignées...

J'ai donc décidé de tenter l'hydroculture totale pour essayer de sauver mon orchidée, et pour cela j'ai acheté :
- un nouveau vase d'env. 25cm de haut et resserré à l'ouverture (moins de 6€ en soldes chez Casa)
- un sachet de granulés de charbon filtrant pour aquarium (je n'ai pas trouvé les cubes) à moins de 5€ le sachet
- un sachet de ouate filtrante pour aquarium à moins de 5€


Mon Phalaenopsis blanc avant rempotage :

Mon Phalaenopsis dans sa bouteille de Volvic 3l

On voit bien la dernière fleur de mon Phalaenopsis qui s'est fanée

Seules les racines aériennes de mon Phalaenopsis sont encore vertes

Les racines de mal en point de mon Phalaenopsis

Les racines mal en point de mon Phalaenopsis (2)

Pour éviter d'abîmer encore plus les racines de mon Phalaenopsis lors du "dépotage" j'ai simplement découpé la bouteille dans laquelle je l'avais mis et j'ai délicatement retiré les billes d'argile :

Les racines moisies de mon Phalaenopsis, c'est désespérant...

Ce qu'il reste des racines de mon Phalaenopsis après "élagage"

Pour le passage en hydroculture totale, au fond du vase, j'ai mis environ 2 cm d'eau peu minéralisée (Mont Roucous) et des granulés de charbon (rincés plusieurs fois à l'eau claire) pour éviter que l'eau ne devienne saumâtre :

Le vase avec les granulés de charbon et la ouate filtrante

Ensuite, j'ai pris un pot transparent que j'avais percé de plusieurs trous pour l'aération, au fond j'ai posé un petit tapis de ouate filtrante pour poser les racines dessus et éviter qu'elles ne soient en contact direct avec l'eau pour l'instant (comme j'ai coupé les racines, je ne voudrais pas qu'en baignant dans l'eau elles se remettent à pourrir) :

Mon Phalaenopsis presque installé dans son nouveau vase

Et enfin, pour conserver l'humidité dans le vase et limiter les risques de nouvelles invasions d'insectes ou acariens, j'ai "bouché" l'ouverture du vase en comblant avec de la ouate tout l'espace compris entre le pied de mon orchidée et le bord du vase. Et voilà le travail ;-) en espérant que ce sera suffisant pour sauver mon orchidée. Affaire à suivre...

Mon Phalaenopsis installé en hydroculture totale.


La suite de l'histoire : La lente rémission de mon grand Phalaenopsis blanc.

3 commentaires:

  1. c est racine sont bizarre

    RépondreSupprimer
  2. et aussi pk tu ne la pas mis dans un pot ou ya de la terre ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Quand j'ai acheté ce très grand Phalaenopsis, il était absolument magnifique sauf que ses racines étaient vraiment mal en point (voir le post :
    Un immense Phalaenopsis blanc).

    A l'époque, j'ai pensé que le passer en billes d'argile lui permettrait de se remettre en forme mais cela n'a pas été une très bonne idée car ayant arrosé trop tôt, les racines ont recommencé à pourrir et après avoir longtemps cherché sur le net, j'ai décidé de le passer en hydroculture totale, ce qui est un peu le processus de la dernière chance pour sauver une plante très mal en point.

    La "guérison" n'a pas été spectaculaire au début (voir le post : La lente rémission de mon Phalaenopsis blanc), mais à force de persévérance et de patience cela a été une vraie réussite, puisque de nombreuses nouvelles racines et une petite feuille ont poussé (voir le post : La rémission de mon Phalaenopsis blanc).

    Depuis, il a fait tellement de nouvelles racines, que comme tous mes autres Phalaenopsis, je l'ai passé en sphaigne pure (voir le post : De la sphaigne pour mes Phalaenopsis).

    Sa nouvelle feuille est presque arrivée à maturité, et maintenant j'attends impatiemment qu'il refleurisse ;-)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots !
J'essaie toujours de vous répondre individuellement, laissez-moi juste un peu de temps pour le faire ;)
A bientôt par ici ou sur vos blogs !

NB : la modération est activée et les commentaires contenant des liens de sites ou de blogs sont systématiquement supprimés.