mardi 13 décembre 2011

L'affaire des mannequins virtuels, ou comment créer une polémique... pour rien (enfin plus maintenant, puisqu'on va sauver notre triple A... ou pas)

Depuis quelques jours, ça piapiate sec sur la pseudo affaire des mannequins virtuels utilisés par H&M sur son site internet dans l'espace "Dressing room". Personnellement, c'est une application que j'utilise souvent mais pour ceux qui ne connaissent pas, la Dressing room est un espace qui permet d'habiller des mannequins hommes et femmes avec les vêtements de la marque et de cette façon, on peut se faire une idée sur les associations de styles, de couleurs, etc... C'est comme si on pouvait relooker soi-même les mannequins de la Redoute (ou des 3 Suisses on ne va pas faire de jaloux ;-)

Et ce qui "révolte" (enfin façon de parler, il y a quand même plus grave dans la vie non ? moi, cette histoire me fait doucement rigoler) c'est que ces mannequins ont un corps très mince et très élancé créé virtuellement sur ordinateur (hou la la c'est pas bien...).

Franchement, je veux bien entendre que le milieu la mode a plus que tendance à mettre en avant des filles à la limite de l'anorexie, que la plupart des photos de nos magazines de mode sont photoshopées, et que cela peut influencer la perception que certaines filles ont d'elles-mêmes, mais là honnêtement, je ne vois pas le problème.

Bien sûr, ces mannequins ont un corps aussi naturel que celui de Barbie et Ken, et alors ? Est-ce qu'on va interdire les Barbie ? Est-ce qu'il faut interdire les magazines féminins qui à la fois ne présentent (presque) que des filles retouchées, nous gavent de dossiers "spécial régime" et qui pour se dédouaner nous pondent des articles pseudos psy "apprenez à accepter votre corps" ?

J'ai joué à la Barbie quand j'étais môme, je lis toujours avec plaisir (et au 6ème degré) mes magazines féminins, je mesure tout juste 1m59, comme toutes les filles je me trouve parfois trop ceci ou pas assez cela, et pourtant non, je ne vois toujours pas ce qu'il y a à polémiquer sur cette histoire de mannequins virtuels.

Là où cette polémique qui ne sert à rien pourrait devenir très utile (parce que je n'aime pas râler pour rien, et que j'aime bien quand ma râlerie devient constructive, oui c'est vrai).

Je profite donc ce post pour faire ma liste de Noël. Puisque ces mannequins sont virtuels, ce serait bien si :

  • on pouvait au moins choisir leur taille (tout le monde et surtout moi, ne mesure pas 1m75)
  • on pouvait choisir leur morphologie comme sur les mannequins de couture, pour faire tout ça, il suffirait de mettre un petit widget où on rentrerait ses mensurations et ensuite le corps du mannequin se modifierait
  • enfin, en fonction des mensurations qu'on aurait rentrées, le site indiquerait si le vêtement existe dans notre taille.

Et voilà comment on pourrait réellement essayer des vêtements sans sortir de chez soi et ce serait tout bénéf' pour les distributeurs : hausse des ventes en ligne et baisse des retours (= relance de la consommation > hausse des bénéfices > reprise des embauches > baisse du chômage > hausse des cotisations sociales > disparition du trou de la Sécu > baisse de la dette française > la France garde son triple A et on sauve l'Europe ;-)

Bon alors, ça vient quand ?


3 commentaires:

  1. Tout a fait d'accord sur le choix des tailles des mannequins! Le problème avec des mannequins trop minces à qui on fait essayer nos vêtements, c'est que (quand même, même si moi non plus je n'ai habituellement pas de complexe avec ma petite taille) une fois sur nous on trouve que ça ne ressemble à rien!!! ça m'est arrivé avec un jeu video de 'creation mode' où j'essayais sur le mannequin des vêtements que je voulais mettre ou me faire ou m'acheter, et une fois sur moi je me sentais grosse et moche (alors que j'ai franchement passé l'âge, mais bon...)
    Disons que l'impact de la comparaison est plus grand lorsqu'on va vraiment porter le même vêtement...

    RépondreSupprimer
  2. Alors là, j'adhère à 200 % l'idée du mannequin avec mensurations "réglabes" ! Et comme ils n'y ont pas pensé (cerveau taille 0 ?) tu n'as plus qu'à proposer tes services ;-).

    RépondreSupprimer
  3. @les georginettes : c'est vrai que moi aussi je suis souvent déçue quand je reçois un vêtement commandé sur le net, et presque chaque fois, je renvoie...
    @ Anonyme : oui, moi non plus, je ne comprends pas qu'ils n'y aient pas pensé, c'est quand même pas la Lune qu'on demande, non ? en deux-trois clics (allez, peut-être un peu plus) j'en suis sûre qu'une petite équipe de geeks pourrait arranger ça ;-)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots !
J'essaie toujours de vous répondre individuellement, laissez-moi juste un peu de temps pour le faire ;)
A bientôt par ici ou sur vos blogs !

NB : la modération est activée et les commentaires contenant des liens de sites ou de blogs sont systématiquement supprimés.