mardi 26 novembre 2013

Les blogueuses sont-elles légitimes pour juger de la qualité des cosmétiques ?

Web mon mardi ! J'avais prévu un tout autre sujet pour aujourd'hui, mais voilà parfois vous m'inspirez. Et ma muse du jour c'est Fluffy Faucheuse ! Hier je vous partageais ma découverte de la marque oOlution avec enthousiasme (et encore je me suis réfrénée c'était dur ;) et mon enthousiasme s'est cogné au scepticisme de Fluffy. Bon j'avoue, on s'est bien marré sur Twitter (beaucoup beaucoup même ;) mais ces échanges m'ont fait réfléchir quant à notre légitimité quand nous blogueuses nous donnons notre avis sur des cosmétiques et que nous décrétons que  tel ou tel produit c'est de la qualité. 

Qu'est-ce que la qualité ? Et est-ce que ce terme a encore un sens ?

L'assistant du jour est Raul Bova, il s'ennuyait à la retraite
alors je lui ai proposé de venir se rajeunir l'esprit avec nous ;) 



Donc voilà présentement (va savoir pourquoi cet adverbe me fait toujours rire) les questions qui occupent mes neurones de blogueuse.

Comme beaucoup de copinautes, je ne suis ni dermato, ni esthéticienne, ni "formulatrice", etc...  Par contre pendant longtemps j'ai consulté des dermatologues sans jamais recevoir un traitement qui ne me défonce pas la peau, alors à force de tâtonnements j'ai fini par me débrouiller moi-même pour bricoler une routine qui ne me mette pas l'épiderme en perdition. J'ai donc testé, testé et encore testé plein de trucs pendant des années sur les conseils des copines, des magazines, des vendeuses, en cherchant sur le net, etc... J'ai aussi été manager en parfumerie, ce qui m'a permis de recevoir plein de produits que je n'aurais jamais achetés et de suivre des formations chez des marques prestigieuses et reconnues telles que Dior, Estée Lauder...
Mais ma formation en marketing et mon expérience m'ont aussi appris que parfois, très souvent même, dans un prix élevé on ne paie que le glamour du luxe, pas un niveau de qualité (je vous en parlais l'année dernière dans le post "Non ma belle tu n'es pas une consommatrice avertie").

Quand j'ai ouvert mon blog, j'ai commencé à parler de certains produits de beauté, et pour moi un bon soin c'était une formule qui ne me donne pas d'allergie, d'irritation ni aucune autre réaction désagréable. Qui fait son job : hydrater, matifier, effacer les taches ou autre, qui a une texture et un parfum agréables, un packaging pratique et joli et si possible qui ne me coûte pas une cuisse. Voilà quels ont été mes critères pendant longtemps.

Et puis petit à petit j'ai commencé à me poser des questions sur les compositions pour les produits capillaires. Au travail j'avais déjà été sensibilisée aux méfaits des silicones mais comme on vendait plein de produits qui en contenaient, je n'y faisais pas plus attention que ça. Mais en lisant des posts de blog, j'ai enfin compris pourquoi c'était mauvais pour mes cheveux et j'ai décidé de les supprimer dans ma routine capillaire. Puis j'ai découvert que les SLS (sulfates) c'était pas top non plus, et progressivement j'essaie aussi de les boycotter.

Mais du coup quand je lis des revues qui expliquent à quel point les huiles capillaires ou BB cream bourrées de silicones de telle ou telle grande marque sont fantastiques, je me pose la question de la notion de qualité.

Et c'est aussi valable pour moi (Bim dans ma face !) J'ai des problèmes de taches sur le visage et après avoir testé de très nombreux produits, il y a presque 3 ans j'ai trouvé le sérum Even Better Clinical de Clinique. Un produit bien chimique avec du silicone dedans, mais ô combien efficace et doux sur ma peau et donc... que je recommande à mes copines ! 



Oui mais voilà, comme avec d'autres substances que pendant des années on nous a vendues comme miraculeuses et inoffensives, qui me dit que sur le long terme, tout ce silicone que je paie quand même bien cher, ne va pas aussi avoir des effets néfastes sur ma santé ? Et l'effet cocktail comment on l'évalue ? (quand par le biais de plusieurs produits on est exposé à différentes substances dont on ne connaît pas les effets quand elles sont mélangées les unes aux autres). Qui me garantit l'innocuité de ces produits que je "donne" à ma peau deux fois par jour, 365 jours par an ? 

Et comment comparer deux soins ? Souvent les blogueuses préconisent de regarder l'ordre des ingrédients dans la composition, malheureusement cela ne renseigne en rien sur la quantité de ces ingrédients.
Par exemple, il peut y avoir 10% de silicone dans deux produits A et B de 100ml, mais dans le A il y aura d'autres ingrédients présents en plus grande quantité, ce qui fera que le silicone apparaîtra en 4 ou 5 ème position dans le détail de la composition et dans le B, il y aura peut-être beaucoup d'autres ingrédients mais à moins de 10% ce qui fera que le silicone apparaîtra tout au début de la composition.
Alors lequel est le meilleur (ou le moins pire) ?




Et puis pour être juste dans les comparaisons de prix et de qualité, et parler de choses équivalentes, il faudrait certainement aussi prendre en  compte plein d'autres choses :
  • les propriétés et l'origine chimique ou naturelle des ingrédients
  • le comportement sociétal/environnemental de l'entreprise 
  • quelles conditions de production (des salariés sur-exploités dans des pays pauvres ?)
  • est-ce que ce sont de vraies innovations (les histoires de 50 ans de recherche avec 3000 brevets sur un mascara, j'avoue que ça me laisse de plus en plus dubitative...)
  • est-ce que c'est fabriqué en France...

Car ne soyons pas naïves : les marques de cosmétiques conventionnels (non certifiées bio ou autre) surtout dans le luxe prennent parfois des petits arrangements avec la vérité pour nous présenter leurs produits sous leur meilleur jour à coup story telling, beaux packaging et arguments pseudo scientifiques alors que dans le flacon on a les même ingrédients qu'une marque de distributeur avec des actifs bon marché.

Bref, après ma grosse remise en question sur la mode, vous aurez compris qu'en ce moment je me pose (trop) plein de... questions.

Et que ce n'est pas évident de trouver les réponses, car je n'ai pas les compétences techniques et parce qu'il y a plein de marques ni bio, ni éthiques ni rien du tout auxquelles je me sens "affectivement" attachée. De ces marques qui m'accompagnent au quotidien depuis de nombreuses années et dont j'utilise les produits avec plaisir, juste parce que ça sent bon, c'est beau, ça me plaît...

Et je ne parle même pas de mon addiction aux vernis. Non là c'est ce serait vraiment un trop gros dossier, je ne suis pas encore psychologiquement prête.



Mais je garde en tête que la qualité est une notion vraiment relative, et j'essaierai d'en tenir encore plus compte dans mes prochaines revues beauté.


Et pour vous, c'est quoi la qualité en cosmétiques ?


___________________

Jusqu'au 8 déc. 2013, plusieurs concours avec l'Opération Christmas !


41 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est dur de juger de la "qualité' encore faudrait il que je me la définisse !
    Pour moi, ce serait plus un produit efficace, et comme tu le sais, je n'utilise au maximum que des produits bios/naturels. Pas facile donc de savoir parce que finalement la composition est aussi importante que de savoir les conditions de production ... Du question !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas facile comme exercice ;)
      Oui je sais que tu es plus bio/ naturel alors que moi pas trop à la base, mais j'aime bien découvrir de nouveaux produits sur ton blog parce que petit à petit pour les soins en tout cas, j'ai envie de me tourner vers produits plus sains.
      Bisous Alison <3

      Supprimer
  2. la qualité d'un produit pour moi , est qu'il hydrate bien ma peau , aucune réaction allergique etc, après de toute manière on utiliserait aucun produit car en enlevant ceci ou cela, ou en remettant , ou en bio , ou naturel , on ne peut pas savoir ce qui est vraiment bon pour notre peau , y a quelques années en arrière , quand nos parents ou grand parent utilisaient le savon de marseille pur et dur , on disait qu'il était très bon et finalement après des recherches quelques années après , le savon de marseille n'est plus fabriqué à marseille et on ne sait plus si c'est l'original ou une copie remplie de sulfates ou tout le reste , et puis produits bio, le fait qu'il soit plus cher , me dégoute car la terre ou poussent et fabriquent le bio , il y a des restes et pendant des années cette terre n'était pas vierge ni bio des produits environnants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoins sur le fait que c'est difficile de savoir ce qui est bon pour sa peau, d'ailleurs mêmes les dermatos ne le savent pas parfois. Pendant des années on m'a prescrit des crèmes très agressives qui me mettaient la peau dans un état de rougeur/irritation permanente. Et quand j'ai commencé à utiliser des produits plus doux, j'ai vu la différence. Moins agressée, ma peau est devenue moins réactive.
      Pour le "savon de Marseille" (le vrai est à base d'huile d'olive qui est bonne pour la peau), comme beaucoup d'autres produits "traditionnels" fabriqués industriellement au final c'est souvent pas mieux que les autres produits...

      Supprimer
  3. Ah la difficile question ! Pour moi, un cosmétique de qualité c'est un cosmétique qui utilise le plus de composants naturels possibles et connus pour leur efficacité, et qui n'ont pas juste des "traces" de ce produits pour avoir droit à l'appellation puis bourrés de produits chimiques ; qui n'a pas d'ingrédients "cache-misère" (ceux qui te font croire 5mn que le produits est un miracle, mais qui sur le long terme n'ont aucune efficacité, voire sont nocifs > typiquement le silicone, sur le moment t'as une peau / des cheveux de oufs, mais sur le long terme que dalle)
    Ça me fait penser que pour les tâches, j'ai une copine qui met de l'huile de lys et à priori c'est vraiment bien.
    Bon sinon c'est cool j'ai l'impression qu'en ce moment tout le monde se tape des prises de consciences éthiques / environnementales / sur la consommation, c'est plutôt positif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est difficile de prendre du recul sur tout ça, c'était la grosse dissertation du jour ;)
      Je vois de quoi tu parles, moi aussi ça m'irrite quand par exemple je vois en gros sur un produit "A l'huile d'argan" alors qu'en fait il n'y en a peut-être que deux ou trois gouttes dedans...
      Je te rejoins complètement sur les silicones, j'avais vu un documentaire dessus c'était éloquent de voir les images au microscope. Là on ne se pose plus de questions, on comprends de suite que c'est pas bon. Après le frein au changement vient souvent du fait qu'il faut réussir à trouver des soins de substitution aussi "efficaces". En tout cas un grand merci, je note l'huile de lys, on m'en avait déjà parlé mais je croyais que c'était pour l'acné.
      Je suis aussi contente de voir que de plus en plus de blogueuses se posent des questions et ont envie d'aller au-delà des discours marketing, de consommer différemment, plus durable. Ce n'est pas la majorité, mais c'est déjà un début. Ca fait un peu plus d'un an que j'ai commencé à me poser des questions, mais ces derniers temps il y a plusieurs rencontres et événements (entre autre une blogueuse qui s'est fait menacer par un grand groupe parce qu'elle avait osé démontrer "scientifiquement" que leurs compos étaient pourries) qui font que j'ai plus envie d'en parler et surtout de changer petit à petit certaines de mes habitudes.

      Supprimer
  4. ouf ! moi je conseille les produits qui m'ont plu à l'utilisation, j'essaie d'en savoir un peu plus sur l'entreprise et tout mais j'ai bien peur d'être aidée dans mon choix par des arguments spécieux genre : la RP elle est trooop sympa =)
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil; la sensorialité est super importante pour moi, c'est pour ça que pendant très longtemps je n'ai eu aucune envie de m'intéresser au bio (bah ça sent pas bon, bouh c'est moche lol) et puis maintenant que certaines marques comme bo.ho font des trucs plus sains et plus sexy, je change un peu d'avis ;)
      Bisous <3

      Supprimer
  5. La qualité tu la vois sur ta peau ou tes cheveux. Vu que je suis passée au naturel tu le vois direct si le produit te bousille ou pas.

    Ma question c'est comment être sûre que tu ne te fais pas avoir ? Un discours marketing c'est bien beau mais nous sommes beaucoup à ne pas avoir une grande connaissance en bio mais à vouloir faire bien. Si le green washing marche si bien c'est qu'il y en a beaucoup comme moi qui fonce dedans la tête baissée. Ce qui va me pousser à allez vers un produit c'est le marketing : est-ce que j'ai l'impression qu'il m'entoure-les-poules ? Ensuite, ce qui me fera rester ce sont les effets du produits. Pour moi un produit de qualité doit répondre à ces eux aspects : résultat visible ET un marketng transparent. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur les cheveux je confirme, que mon changement de routine (sans silicones et moins de SLS) m'a permir de voir assez rapidement des effets. Sur ma peau, je suis plus mitigée : j'ai peur de lâcher mon sérum siliconé parce que je trouve qu'il fait bien son job... Je suis toute en contradictions ;)
      Là où je ne suis pas d'accord, c'est que je trouve que tu ne fonces pas tête baissée, au contraire tu m'as montré hier à quel point tu étais capable de poser plein de questions pertinentes dont la plupart ne me viendraient même à l'esprit ;) D'ailleurs je vais prendre le temps de les remettre sur le blog dans les prochains jours.
      Le marketing transparent c'est un peu en train de devenir mon "obsession" : c'est mon métier et plus ça va et plus j'ai l'impression que pour beaucoup de marques cet outil n'est plus qu'un moyen comme un autre d'entourlouper le consommateur...
      .

      Supprimer
  6. C'est une excellent question qui va différer d'une personne à l'autre car nous avons tous des attentes différentes. Certains seront à 200% bio et d'autres y sont moins regardants tant que le produit n'a pas de mauvaises réactions sur soi et que surtout il fasse son job (que ce soit hydratation ou tout autre soin ciblé). Je pense que quand on suit le blog de quelqu'un on sait plus ou moins si cette personne est attachée au bio ou non et donc si elle intègre le paramètre dans son jugement ou non. Donc forcément si on est très attaché au bio, il vaut mieux lire des blogueuses dans le même état d'esprit que "soi". Enfin, ça me paraît plus ou moins "logique". Je ne suis pas sûre que ce que j'ai dit soit très français mais j'espère que tu verra où je veux en venir :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, non seulement nous avons des attentes différentes mais aussi des peaux qui peuvent réagir différemment à un même produit.
      Je n'ai pas de produits 100% bio dans ma routine, j'ai quelques trucs naturels, mais sans plus même si je sens que j'évolue dans mes envies. personnellement, je trouve intéressant de lire des blogueuses de tous bords car ça permet de faire plus de découvertes. Si on reste entre-soi avec des gens qui nous ressemblent, on perd en richesse des échanges je trouve (même je tris de plus en plus les blogs que j'ai envie de lire).
      De plus, il y a encore plein de marques "conventionnelles" et pas bio que j'aime beaucoup. Car je pense qu'on peut trouver de "bons" produits en dehors du bio : certaines marques font l'effort de supprimer les SLS, les silicones, réduisent les colorants, ne font pas de tests sur les animaux, ont des chartes éthiques, soutiennent le commerce équitable, etc. Après la difficulté est de savoir si c'est juste de l'affichage marketing ou si c'est bien vrai...

      Supprimer
  7. coucou

    je dirais qu'avant tout une bloggeuse est une consommatrice lambda comme les autres. qu'elle donne son avis et une chose mais qu'elle proclame haut et fort que tel produit est fantastique et tous les superlatifs qui vont avec, ce sera un peu trop je pense, à l'inverse idem, dire qu'un produit est mauvais, nul....il n'existe pas de mauvais produits comme je le souligne lors de mes articles mais des produits qui ne conviennent pas à telle personne;
    maintenant la qualité d'un produit varie d'une personne à l'autre, selon son âge, sa peau, et son porte monnaie et sa façon de vivre, de consommer, vivre dans le XVI par exemple vous donne des goûts de luxe dont vous ne pouvez plus vous passer!!!!!!!
    certaines ne vont jurer que par le bio, car tout le reste c'est le mal personnifié! après je pense que c'est une question de dosages dans ses choix cosmétiques.
    certains produits géniaux comme tu le précises avec clinique sont top, mais pas trop niveau compo! mais te font une peau nickel! après si la peau supporte.
    aujourd hui en tant que bloggeuses/consommatrice, le choix est vaste et faire un mix et la meilleure des solutions à mon sens.
    les grands noms de la parfumerie passe par un budgets pub hors du commun, stars a gogo mais comme tu le dis, on retrouve en gms les mêmes formules sans pub démente ce qui diminue forcément le coût du soin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Je suis plus tranchée que toi sur un point : je pense qu'il existe de mauvais produits. Je m'explique : pour les problèmes de taches, il existe des centaines de produits spécifiques pour les peaux noires qu'on trouve dans des boutiques ethniques ou sur les marchés. Souvent ce sont des produits qui viennent de l'étranger et parfois certains sont carrément dangereux (certains sont cancérigènes) et ils contiennent des ingrédients interdits. A Paris, beaucoup de femmes noires ont la peau brûlée parce qu'elles ont voulu se débarrasser de leurs taches ou s'éclaircir la peau. Et malgré cela, elles continuent à se recommander ces produits car elles ne sont pas informées des risques qu'elles prennent avec ces pseudos-soins. C'est un exemple un peu extrême, mais on le voit au quotidien et même la mairie de Paris organise des campagnes de prévention à ce sujet.
      Concernant les prix des produits de luxe, quand on sait quelles marques appartiennent à quel groupe et quel sous-traitant travaille pour qui on peut effectivement rapidement faire des économies :)

      Supprimer
  8. Je ne t'ai pas répondu sur le post sur la mode (je ne désespère pas de le faire un jour aujourdh'ui tiens dans ma lancée), en ce moment je me pose également des questions sur l'impact des avis de blogueuses qui décrètent que tel ou tel produit est bien ou un autre pas( surtout lorsque certaines décrèten,t d'office que le produits "pas chers " c'est de la m... Au delà des questions périphériques que tu as énoncées et qui sont tout à fait légitime on a tendance à oublier la part subjective qu'il y a écrire une revue sur tel ou tel produit. Jamais au grand jamais les lectrices ne devraient prendre pour argent comptant les avis rédigées par une blogueuse qui ne fait que partager un avis PERSONNEL sur un produit qui aura eu tel ou tel effet sur SA PEAU etc... Il est trop facile de décréter et de se poser en détenteur de la vérité absolue. On remarquera que dans la blogosphère beauté rare sont les revues de produits documentées et argumentées au delà d'un "Ce produit est génial, je l'adore, c'est le meilleur",(sachant que certaines sont arrosées par les AP) tout ceci pose la question du statut de blogueur de manière générale et il est peut être grand temps qu'on fasse le ménage la dedans!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton analyse, je te rejoins en grande partie dessus, et pourtant par expérience je sais que beaucoup de gens prennent pour argent comptant ce qu'ils lisent, ou qu'une vendeuse leur a dit (moi aussi ça m'est déjà arrivé de repartir avec un soin qui ne me convenait pas parce que je n'avais pas pris le temps de me renseigner correctement avant).
      Tu as tout à fait raison, le propre d'une revue c'est d'être subjectif et même avec la plus grande transparence du monde, si notre peau aime, ça ne veut pas dire que celle de la copine aimera aussi. C'est ce qui rend l'exercice si difficile et intéressant en fait.
      J'ai justement envie de me pencher davantage sur les compositions. Je marque souvent quand un produit ne contient pas tel ou tel ingrédient polémique, mais dans la mesure du possible, je pense que maintenant je mettrai systématiquement les compositions complètes. Ca m'obligera à les lire et à faire plus attention, et pour celles qui s'y intéressent, ça les aidera à faire leur propre opinion.
      Encore une fois tu as raison sur le statut des blogueurs, parfois c'est difficile de savoir si on est dans du business ou juste dans du partage sincère.
      Bisous <3

      Supprimer
  9. Merci pour cet article passionnant !
    Avec mon métier de maquilleuse, j'ai comme toi testé des tonnes de produits, avec des critères assez spécifiques. Les produits de maquillage professionnels ne sont pas jugés sur les mêmes critères que le maquillage "luxe", ect, ect... mais au final, ce que j'aimerai dans l'idéal, c'est des produits qui ne me filent pas d'allergie, qui ne soient pas nocifs pour l'environnement, avec un emballage léger et pratique, fabriqué dans de bonnes conditions dans des pays proches de celui où je l'achète, et qui ne coûte pas une fortune.
    J'ai fait longtemps de la cosméto maison, mais ça ne remplit pas tous les critères. Le bio est un cauchemar niveau allergies. Les marques classiques pas top pour l'environnement... Je zigzag en cherchant à faire au mieux, mais je ne vais pas m'empêcher de dormir la nuit non plus, je crois que pour l'instant la perfection n'existe pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour cet angle de vue différent !
      J'ai récemment testé de la cosméto maison et c'est vrai que ça a aussi ses inconvénients, en particulier la conservation. Cet été, un jour de grosse chaleur, j'ai fait le malheur d'oublier ma crème de jour maison dans la salle de bain et quand je suis rentrée le soir j'ai vu qu'elle avait "champignoné", j'ai dû la jeter alors qu'il en restait encore pour plusieurs jours.
      J'utilise très peu voir pratiquement pas de bio en maquillage/soins parce que justement j'arrive à trouver des produits que je trouve assez "corrects" dans mes marques habituelles. Mais j'aimerais beaucoup tenter pour voir si ma peau va mieux ensuite. J'ai d'ailleurs prévu de tester oOlution dès que j'aurai fini mes stocks et alors je pourrai me faire une idée plus concrète.

      Supprimer
    2. Ha les joies des crèmes maison moisies... Effectivement, il faut tester pour trouver ce qui convient, chaque peau est différente, donc je crois qu'il y a peu de produits "excellents" pour tout le monde.

      Supprimer
  10. Dis donc c'est que t'en poses des questions intéressantes ! Je suis un peu des deux cotés, car d'une je cherche à consommer mieux ms en meme tps j'achète du make up chez Kiko pcq c'est pas cher et joli... Je regarde surtt sans paraben et pr mon shampoing j'utilise un truc naturel qui m'a l'air pas mal du tt, trouvé en gde surface. Mais c'est vrai que parfois la tentation du petit prix est trop alléchante pr faire attention aux composantes. Alors j'oscille un peu, mais je sais que d'ici peu, qd j'aurais fini mes produits je remplacerai chacun par un truc qui se veut naturel, bio. J'ai commencé pr la crème corps, visage, shampooing, ms il y a encore du travail :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kiko fait craquer tout le monde je crois... D'ailleurs je vais aller me chercher les vernis pailletés de Noël, ils sont trop magni-faïques (la fille qui a des bonnes résolutions qui tiennent 24h ;)
      Il faudrait que je regarde aussi davantage les parabens, je sais que dans mes shampoings il n'y en a pas parce que c'est marqué en gros dessus, mais dans mes gels douches et crèmes corps, je n'ai jamais particulièrement fait attention :x
      Comme toi j'ai encore bien du travail, surtout que je suis aussi une amoureuse des petits prix, et que je sais déjà que j'aurai du mal à ne pas craquer devant un rayon de cosmétiques soldés à 1€ chez le suédois...
      Bisous Ode <3
      Trop dure la vie ;)

      Supprimer
  11. Très intéressant ce débat! :-)

    Pour moi, la qualité en cosmétiques, c'est un équilibre entre "ce produit est efficace, il améliore vraiment ma peau/ mes cheveux..." et "la compo de ce produit n'est pas trop trop pourrie".
    Mais concrètement, c'est parfois plus compliqué, par exemple j'utilise certains produits pour le visage dont je suis satisfaite au niveau de l'effet qu'ils produisent, tout en étant consciente que la composition est loin d'être nickel (silicones et autres merdouilles).

    Bref, c'est loin d'être simple....

    Concernant les blogueuses, je pense qu'il ne faut pas se contenter de leur avis; si l'une d'entre elles éveille notre intérêt sur un produit, on va faire une petite recherche google, on trouve d'autres avis, on se renseigne sur la compo, etc... au lieu de suivre aveuglément le petit lien affilié et acheter immédiatement ledit produit.

    En tout cas je pense que tu résumes bien la situation en disant :"la qualité est une notion vraiment relative"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurélie ! J'ai tendance à me rapprocher de ton raisonnement : trouver l'équilibre juste. Par exemple, je sais que les déos sont plein de trucs pourris dedans, mais entre l'efficacité et passer au bio, pour moi c'est pas possible. Car les marque bio feront des déos aussi efficaces que les autres je reverrai mon jugement mais j'attends de voir ;)
      Se faire une opinion sur un produit à partir de plusieurs sources c'est en effet la meilleure façon de s'informer, même si parfois sur certains produits la com est tellement bien faite que bizarrement tout le monde le trouve parfait ;) Ca me fait penser au masque Glam Glow. Ca a été une déferlante d'éloges et puis j'ai trouvé deux avis de blogueuses très connues qui ont osé dire que ce produit c'étaient surtout du marketing et pas grand chose de plus qu'un masque classique. Vu le prix de la bête (50€) j'ai apprécié leur franchise alors qu'elles l'avaient eu en cadeau.

      Supprimer
  12. Ahhh l'éternel sujet de la légitimité... ^^

    Pour ma part, je ne juge que très rarement la QUALITE d'un produit (tout simplement parce que je ne suis pas inspectrice des travaux finis... ^^).... Ou alors si une palette se détériore en une soirée à trop la secouer dans tous les sens, si un truc casse au bout de jours, etc quoi.... la qualité 1ère à la limite ! (et parfois on tombe sur le lot défectueux et c'est pas de chance, tout simplement ! ^^)

    Par contre je juge son EFFICACITE et sa "GENIALITUDE" (oui, je viens de l'inventer, et alors ?? ^^) SUR MOI ! Il m'arrive très souvent d'ailleurs de préciser que ça n'engage que moi et mes réactions cutanées personnelles ou mes affaires de goûts douteux ! ^^ Et encore + de préciser que MOI je le trouve génial PARCE QUE je n'attache pas d'importance aux silicones et autres "merdes" par exemple, à partir du moment où ça ne concerne pas un produit que j'utilise quotidiennement... Je pars du principe que la vie extérieur tue de toute façon ! Ne sortons pas si nous ne voulons être exposés à rien du tout....... -_-
    Bref tout ça pour dire qu'en règle générale, j'évite les blogs où les produits sont tous merveilleux POUR TOUT LE MONDE (et encore + quand la marque est pote avec la blogueuse... :p ) tout simplement... ^^

    Du coup, ça devient une façon assez égocentrique de blogguer, mais je l'assume comme ça ! Avec, je l'espère du coup, le moins de mensonges possibles pour les lectrices....

    Merci en tout cas pour ton article !!! J'aime bien ce genre de débat ! ^^ Bisouuuus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout dit : vivre tue ;)
      J'aime bien ta façon de décortiquer les choses : la qualité, l'efficacité et la génialitude (il faut qu'i rentre dans le dico celui-ci ;) finalement c'est une façon plus précise d'évaluer un produit, je retiens l'idée ;)
      Sur mon blog je parle surtout des produits que j'aime bien, parfois j'ai des loupés mais c'est assez rare et surtout ça me saoule de perdre un "Lundi beauté" pour en parler, pourtant je reconnais que ça pourrait être utile comme information pour mes lectrices. Il faudrait que je pense peut-être à faire des flops comme certaines blogueuses... Affaire à suivre ;)
      Bisous <3

      Supprimer
  13. Coucou ! C'est vrai que je n'ai pas vraiment de définition de la qualité :/ je ne regarde jamais la compo' des produits, je me fis plutôt à leur packaging , à leur efficacité et à leur odeur, et cet article me fait donc beaucoup réfléchir ^^
    La plupart des produits que j'utilise viennent de Yves Rocher, alors je ne pense pas qu'il soit hyper mauvais dans la compo' ! Enfin, je l'espère ! :)
    Merci en tout cas pour cet article ! :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Moi aussi c'est une marque que j'aime beaucoup et qui fait partie de mon quotidien depuis des années. Ils ont des produits bio et des produits non bio qui sont pas mal (sans parabens, silicone, etc...) mais certains me plaisent moins au niveau des compositions même si ma peau ne réagit pas et tolère bien.
      Bises <3

      Supprimer
  14. Je t'avoue que je ne me pose pas tellement la question de la qualité. Pour moi, un produit est bien s'il est efficace, s'il n'agresse pas ma peau etc. Je ne suis pas encore une adepte des produits bio ou naturels, je ne regarde jamais les compositions. De toute manière, qui nous dit que certains composants qu'on pense inoffenssifs, ne sont pas en réalité nocifs pour nous ? Evidemment la qualité est une notion qui diffère d'une personne à l'autre. On a toute des avis et des vécus différents avec le bio, on a toute une peau différente qui réagit différemment. Bon j'ai quand même une crème hydratante et un shampoing naturels lol. Mais pour le moment, ca ne va pas plus loin... Ma peau est tellement moche qu'en ce moment, je cherche plutot l'efficacité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est la même question que je me pose. Des ingrédient qu'on trouvait super avant se révèlent finalement être dangereux, alors rien ne nous dit que ce ne sera pas pareil pour d'autres ingrédients demain.
      En plus pour avoir une belle peau beaucoup de choses rentrent en ligne de compte : le sommeil, l'alimentation, le stress, les hormones... bref, ce n'est pas toujours facile de savoir ce qui ne va pas.
      J'espère que tu trouveras vite quelque chose d'efficace pour chouchouter la tienne ;)

      Supprimer
  15. Je fais attention à utiliser des produits bio, style Frederick M ou Essyta. Il faut que le produit me convienne du point de vue de la texture et que j'ai l'impression qu'il me fasse du bien. Ce n'est pas facile de savoir si on peut donner ou non son avis. Je te comprends.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces marques, je ne les connais pas !
      Disons que pour donner son avis il faudrait parfois prendre le temps de faire des recherches pour avoir de vrais arguments qui prouvent qu'un produit est bon (ou pas). Il faudrait que j'arrive à faire cela sur le blog.

      Supprimer
  16. Moi malheureusement je regarde encore beaucoup plus l'efficacité sur ma peau que la compo, je ne vois pas à aussi long terme..la seule chose qui m'intéresse beaucoup par contre, c'est le fait que ce ne soit pas testé sur les animaux... (même si malheureusement j'achète encore des produits où c'est sûrement la cas...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'étais pas sensibilisée avant aux tests sur les animaux, et c'est vrai que maintenant j'y fais plus attention. D'ailleurs c'est grâce à la blogo que j'ai commencé à acheter du Urban Decay, du Lush, Leonor Greyl... même si ce n'est pas bio ou 100% naturel, ce sont des marques qui font déjà un effort au niveau de l'éthique et pour moi c'est important ;)

      Supprimer
  17. coucou
    oui je suis comme toi je me pose des questions sur ce que j'applique sur ma peau, les silicones oui ou non, m'enfin il n'est pas simple d'avoir une routine clean, de savoir ce qui est réellemeent bien ou non, ce qui est caché derrière un joli flacon ou quoi, alors bon je me pose les mêmes questions et je penses que toute blogueuse se les pose un jour ou l'autre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Adeline,
      Non à part si on achète tout en bio ce n'est pas facile d'avoir une routine clean.
      Ce que je "reproche" à beaucoup de marques de cosmétiques, surtout celles du luxe, c'est de vendre à prix d'or des compositions aussi "médiocres". En effet ce n'est pas forcément dans les crèmes hors de prix u'on trouve les meilleurs ingrédients. Elles ont une logique financière : produire le moins cher, mettre une bonne couche de marketing, et revendre le plus cher possible...
      C'est vrai que pas mal de blogueuses commencent à se poser des questions mais ce n'est pas encore une prise de conscience généralisée (ça va peut-être venir ;)

      Supprimer
  18. Honnêtement, je fais plus attention à la compo des produits capillaires contrairement aux soins visage et corporels! Bizarre non?!
    Pour moi, tant que le produit tient ses promesses ...comme Even Better Clinical qui est bourré de cochonneries comme tu dis, mais ça ne m'empêchera pas de l'utiliser car il fait du bien.
    Je suis donc partagée!!!

    En même temps, ces produits là ne se revendiquent pas être bio ou naturels. Chacun est libre de l'évaluer selon ses critères.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi, pour les capillaires je fais attention aux compos depuis longtemps parce qu'on voit tout de suite les effets sur la chevelure - en dehors du défrisage que je n'arrive pas à arrêter, car bien que j'essaie d'en faire moins souvent, avec ma tignasse, c'est juste l'horreur d'avoir des repousses : mes cheveux sont incoiffables...
      J'ai utilisé Event Better Clinical depuis plus de 2 ans presque 3, pour les taches c'est super, mais le silicone me fait briller la peau. Là j'ai tenté une formule qui avait l'air moins chargée chez Qiriness, je l'ai trouvée encore plus efficace (et moins chère surtout) mais j'aimerais bien trouver une alternative bio efficace.
      Non c'est clair ces marques ne prétendent pas être bio, cependant sur plusieurs des composants qu'elles utilisent il y a des soupçons, alors elles pourraient trouver des alternatives. On sait que certaines substances peuvent poser problème, on commence tout juste à évaluer l'effet "cocktail" dû à l'exposition de multiples substances.
      C'est un peu comme quand les marques fabriquaient des cosmétiques radioactifs en disant dans les pubs que c'était bon pour la peau...
      Le consommateur n'a malheureusement pas souvent la capacité d'évaluer vraiment un produit :(

      Supprimer
  19. Si tu veux mon avis c'est un débat sans fin.... Et insoluble.
    Tout comme pour ta remise en question sur la mode...
    Difficile d'être juge et partie a la fois!
    Tiraillée entre notre coté pile purement 'fille' attirée par LE produit tant convoité qui nous fait de l'œil et qui fait fi des considérations d'ordre morales, et notre coté face terre a terre, raisonné, lucide, qui nous fait nous sentir coupable et nous incite à renoncer à cet achat pour de bonnes raisons ...
    Pas évident d'assumer sa féminité et son aspect parfois superficiel !
    Composition, conditions et lieu de fabrication... On ne peut pas être dur tous les fronts, tout le temps. Favoriser le commerce de proximité, recycler, acheter bio, francais, équitable...
    Et la notion de plaisir alors?
    Et c'est encore plus vrai pour ce que nous consommons... Honnêtement
    prend on le temps de lire dans le détail la composition et les ingrédients de ce que nous mettons dans le caddie? Prenons nous seulement la peine de regarder ne serait-ce que la date de validité?
    Nous composons... moins en fonction de bonne morale et de nos idéaux que de l'inspiration plus ou moins guidée du moment ou notre humeur, et plus simplement de notre porte monnaie..,
    Et nous ne sommes pas égaux devant le 'naturel'... Moi qui suis sujette aux allergies j'en sais quelque chose....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je suis plus "heureuse" d'acheter un produit quand je sais qu'il n'a pas été produit dans des conditions de travail que je n'aurais jamais acceptées pour moi.
      Donc je pense qu'il est possible de consommer de façon plus éthique tout en conservant la notion de plaisir procurée par une séance de shopping.
      Alors certes on ne peut pas tout changer de ses habitudes en un seul jour, mais je pense que d'essayer c'est déjà bien. C'est de cette façon qu'on change les choses et les mentalités. Vouloir un monde meilleur en attendant que ça vienne des politiques, on peut toujours attendre. Nous sommes tous un peu acteurs à notre niveau du changement.

      Pour la nourriture, je fais attention aux compositions (graisses hydrogénées, sel, OGM, etc...) et surtout j'ai presque banni les plats préparés (mais comme tout le monde il m'arrive aussi de craquer parfois sur pizza ou un hamburger). Je n'achète pas que du bio ni que du local, parce que je ne pourrais pas financièrement, mais j'essaie de plus en plus de cuisiner moi-même. Mon défi de cette année : faire mon pain.

      En parlant des dates de péremption sur des produits comme les yaourts, fromages, etc... parlons-en : elles sont surtout fixées pour "pousser" à jeter alors que les produits sont encore propres à la consommation plusieurs jours après la date indiquée (vive le gaspillage alimentaire).

      Enfin je pense que changer ses habitudes est une démarche personnelle qui résulte d'une prise de conscience parfois très lente, et cela a été mon cas. Il y a encore quelques temps je ne me posais pas ce genre de questions.
      Pourtant j'ai grandi dans une famille très portée sur le naturel et j'ai tout laissé tomber quand je suis devenue ado. Et aujourd'hui, je reviens à mes "sources" parce qu'en m'informant j'ai compris l'importance que cela a sur notre santé.
      Et pour les vêtements, avec ce qu'on sait maintenant sur les conditions de production, difficile de fermer les yeux alors que pour soi on veut un travail bien payé, épanouissant, où on est respecté, etc...Ensuite à chacun de faire selon ses convictions et ses moyens financiers, le tout est d'informer les gens pour qu'ils choisissent en connaissance de cause.
      Pour les allergies c'est délicat et ça limite effectivement les choix, bon courage <3

      Supprimer
  20. C est vrai que tout ca est a méditer
    Je m'intéresse aux compos des produits de plus en plus mais pour le moment surtout pour les cheveux (pas tout en même temps hein? lol)
    Pour moi à la base un produit de qualité était un produit efficace mais plus le temps passent et plus je me dis que la compo du produit détermine aussi la qualité.
    Dommage je ne suis pas assez calé dans tous ces noms de savants pour reellement savoir ce que je mets sur ma face lol
    Pour les vernis comme tu dis j'y pense pas c est mieux lol
    Gros mimis <3
    Ps : Encore un article que j'ai dévoré et je te promet que c'est rare, souvent c est la méthode diagonale et pourtant les articles sont 15 fois plus court que les tiens, tu dois être un marabout mdr
    Aria

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Aria,
      Comme toi je fais plus attention pour les produits capillaires que pour le reste. Il faut dire qu'avec les cheveux on voit tout de suite la différence !
      Pour la peau c'est plus compliqué et c'est vrai qu'avec certains soins bien chimiques, les résultats sont parfois au rendez-vous, alors le dilemme est grand...
      Quant au vernis... Le bon point c'est que les Kiko par exemple sont moins nocifs que les compositions classiques, idem pour les OPI il me semble.
      Et non je ne t'ai pas maraboutée, hi hi ;)
      Gros bisous ma belle et merci pour ton com <3

      Supprimer

Merci pour vos petits mots !
J'essaie toujours de vous répondre individuellement, laissez-moi juste un peu de temps pour le faire ;)
A bientôt par ici ou sur vos blogs !

NB : la modération est activée et les commentaires contenant des liens de sites ou de blogs sont systématiquement supprimés.