samedi 13 juin 2015

Mon mini jardin urbain [bravo les coccinelles!]




Samedi fleuri! Ces dernières semaines sont passées à vive allure, et pour décompresser entre deux dossiers j'ai pris plaisir à m'occuper de mes petites plantes. Enfin m'occuper... Cette année encore j'ai décidé de jardiner sans pesticides ni engrais chimique (je recycle mes feuilles de thés en "compost") et j'ai été ravie de pouvoir compter sur les insectes auxiliaires qui aident à jardiner sainement.

En fait en guise de jardin de ville, je n'ai qu'une balustrade devant une double porte fenêtre mais dans ce micro espace j'ai réussi à caser plein de fleurs, d'herbes aromatiques, et même le plant de tomate Heartbreakers que Truffaut m'a offert! Pour cela j'ai mis une grande jardinière rouge de 60cm en bas (modèle Toscane made in France de EDA Plastique que j'ai achetée chez Castorama à 13€). En haut deux doubles jardinières Atelier Nature by Hespérides posées à cheval sur la rambarde (trouvées à moins de 8€ chez Gifi, ça vaut le coup car ailleurs elles sont minimum à 15€ environ) et deux petits pots. J'ai aussi gardé mon petit jardin suspendu de l'année dernière.

On ne se moque pas de mon premier dessin fait au doigt sur l'écran tactile de mon pc, merci ;)




Dans ce mini jardin de fenêtre il y a une vingtaine de lys que j'ai hâte de voir refleurir, de la lavande, du persil, du thym, de la menthe, des primevères, des narcisses, trois mini rosiers, du muguet, des muscaris, des chrysanthèmes, de la verveine... Cette année je n'ai pas planté de dahlias ni de pélargoniums car ils m'avaient ramené des cochenilles et une sorte de champignon/moisissure l'année dernière.


Le problème c'est que les rosiers et les chrysanthèmes sont de vrais aimants à pucerons!

Et donc au milieu de ma petite jungle, j'ai eu bien sûr des pucerons, mais des coccinelles sont venues pondre des oeufs. Ces oeufs sont devenus des larves, et les larves de coccinelles sont aussi de véritables ogresses: elles peuvent dévorer des dizaines de pucerons par jour! 

Quelques petites araignées (brrr...) sont également venues s'installer et je ne les ai pas chassées car comme les coccinelles elles grignotent joyeusement les insectes ravageurs. Attention cependant: certaines araignées qui se nourrissent de sève comme les minuscules rouges peuvent être nuisibles pour les plantes.

Récemment dans mes lys j'ai repéré une jolie bestiole rouge sauf que j'ai découvert qu'elle grignotait les feuilles, la vorace! Il s'agit en fait d'un coléoptère criocère (ci-dessus) qui ravage les lys. J'ai ai retiré un, mais un autre est arrivé, j'espère que les araignées vont les manger tous crus!


Quelques-une de mes plantes en cours de floraison




 Ce mini  rosier d'un an ne se plaisait pas à l'intérieur, je l'ai mis dehors cet hiver sans m'en occuper, et depuis le printemps il a fait des fleurs deux fois plus grosses que celles de l'année dernière!


Au milieu des roses et des lys, quelques brins de lavande attendent de fleurir.

Mes primevères.


 Mon plant de tomate Heartbreakers Truffaut






Les coccinelles protectrices de mon jardin.


Je vous ai épargné les photos d'araignées ;) et pourtant elles font aussi partie de la lutte biologique contre les insectes indésirables, comme les moustiques par exemple.

Les larves de coccinelle sont de forme effilée avec des petits piquants sur tout le corps (sauf sur certaines espèces où on dirait qu'elles portent des micro tiges de coton). Elles peuvent être toutes grises, noires ou avec des taches et muent  jusqu'à devenir une nymphe puis une coccinelle adulte.

Si aucune coccinelle ne vient s'installer dans vos plantes infestées de pucerons, il se trouve qu'on peut aussi en acheter en jardinerie et sur le net. Attention à bien choisir des variétés européennes. Et surtout, sans pucerons ce n'est pas la peine de mettre des larves: si elles n'ont rien à manger, elles mourront très vite.



Pour donner une idée de la taille, les feuilles à gauche sont des feuilles de thym.


Sur un jeune lys.

Dans mon persil.

Dans le thym.

Une larve et une nymphe de coccinelle dans mon plant de tomate.




Bon week-end... au vert !




RDV sur Hellocoton !RDV sur Twitter !RDV sur Pinterest !RDV sur Instagram !RDV sur Facebook !RDV sur Google+ !HTML Map

6 commentaires:

  1. La cochenille quelle saloperie j'ai un jasmin sur mon balcon que j'ai du éloigné des autres car il est malade j'ai beau traité eau savon noir huile rien n'y fais il dépérit un peu plus de jour en jour. J'ai arrêté les arrosages mais en Normandie c'est humide. Je ne sais pas si je vais réussir a le sauvez je songe même a le couper a ras voir il repart! Mais c'est un risque à prendre . A voir ..

    RépondreSupprimer
  2. C'est beau...Tu es en passe de devenir Hélène la Jardinière (comme Nicolas le Jardinier).
    Potager, fleurs, insectes tout est là. Je sais, tu es ECOLO ? C'est ca !

    RépondreSupprimer
  3. Pour les pucerons, on peut aussi utiliser l'eau avec un peu de produit vaisselle. L'été dernier, cela a été ma recette pour mes rosiers.

    RépondreSupprimer
  4. Que de jolies plantes! Un grand bravo pour toutes ces réalisations si jolies et les magnifiques photos qui les mettent en valeur! Et toutes ces plantes aromatiques avec les tomates mettent l'eau à la bouche...

    RépondreSupprimer
  5. A voir tes photos, on croirait que tu es au jardin des plantes, Ellen! Les tomates sont vraiment mimi. Bon jardinage et à très bientôt!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots !
J'essaie toujours de vous répondre individuellement, laissez-moi juste un peu de temps pour le faire ;)
A bientôt par ici ou sur vos blogs !

NB : la modération est activée et les commentaires contenant des liens de sites ou de blogs sont systématiquement supprimés.