mardi 10 novembre 2015

Ces 5 trucs de CM et RP qui agacent [#WebMonMardi]



Web Mon Mardi! Aujourd'hui on va parler des relations marques-blogueuses. Alors c'est sûr, il y a pas mal de choses qu'on peut nous reprocher à nous les blogueuses (à moi la première, balancez-moi vos papiers de bonbons en confettis, ouille, ouille, ouille), mais contrairement aux community managers et aux chargés de relations presse, la plupart des blogueuses se sont formées seules, ne sont pas des professionnelles de la com (même si nous sommes nombreuses à faire partie du sérail marketing - com - web tout ça), n'ont pas une équipe à leurs côtés (arrêtez, les chats ça ne compte pas) n'ont pas d'outils de gestion de community management, ne sont pas payées et bloguent sur leur temps libre après le boulot, la vie de famille, etc... Et pourtant, malgré tout cela, parfois les blogueuses sont plus "pro" que certains CM et RP. Et oui. Parce qu'il y en a qui sont restés bloqués à l'ère de Club Internet (certains RP),  se prennent pour des cowboys ou alors se disent que les blogueuses sont tellement quiches (et/ou avides) qu'on peut tout leur faire accepter. Alors dieu merci tous les CM et RP ne sont pas comme ça of course. Ce post est donc sans rancune, aucune, juste un peu d'auto-dérision (parce que solidarité entre gens de la com un peu #corporatismeassumé ;) mais sait-on jamais, aujourd'hui l'assistant de ce Web Mon Mardi sera Channing Tatum. Au cas où. L'avoir à mes côtés c'est très...... rassurant (what did you expect?)



Petit tour d'horizon de ces pratiques qui nous hérissent le poipoil.


Il y a bien sûr ceux qui font du forcing pour coller 5 liens qualifiés dans une revue sur un produit à 20 balles, ceux qui ne veulent pas que la blogueuse précise que le post pour lequel elle a été payée est un post sponsorisé même si c'est illégal (#thuglife?), ceux qui te tutoient dès le premier contact par mail genre on a fait paître les cabris ensemble, ceux qui t'envoient des produits inadaptés même si tu leur as déjà dit que tu  n'en voulais plus, ceux qui t'envoient un produit défectueux mais veulent quand même une revue sur ton blog (positive évidemment), ceux qui veulent écrire à ta place sur ton blog... mais pour ce cru, je vais rester sur mon top 5:


Le snobisme

Ah les CM qui ne répondent qu'aux gros comptes/influenceurs importants sur les réseaux sociaux. ... Les autres... parlez à leurs mains (je ne parle pas des trolls bien entendu). Le summum étant les marques qui à leurs débuts sur les réseaux sociaux s'appuyaient sur les petites blogueuses pour faire parler d'elles qui et une fois devenues (voire redevenues trendy pour celles qui s'offrent une seconde jeunesse) ne s'adressent plus qu'aux personnes influentes. Sauf que le syndrome marque de luxe quand on vend des shampooings à 3€... bof.

L'inverse: le flooding sur Twitter
C'est l'inverse du snobisme: certains CM n'ont tellement rien à dire que le seul contenu qu'ils partagent c'est des retweets de tous les tweets où ils sont mentionnés. Très intéressant à lire. Vraiment.



Le bande à partisme

Les marques sont généralement heureuses lorsqu'on leur fournit gratuitement et spontanément de l'UGC (User Generated Content = du contenu web créé par toi plus moi plus tous ceux qui le veulent) et s'en servent généralement pour alimenter leurs réseaux sociaux. Alors oui, certains CM ont un calendrier éditorial dont ils ne dévient jamais mais la plupart jouent le jeu.
D'autres en revanche veulent bien partager mais si et seulement si leur marque n'est pas citée avec d'autres marques dans le même article. Pour ne pas faire de la pub aux autres tu vois.
J'ai beaucoup remarqué ça avec les marques de soins bio (je balance car je les adore mais souvent niveau communication, ça suit pas toujours des masses les z'amis). D'ailleurs une box beauté m'expliquait que c'était difficile parfois de faire comprendre aux petites marques bio/naturelles l'intérêt de se retrouver dans une box avec d'autres marques concurrentes.
Sauf que: si c'était si mauvais, pourquoi beaucoup de grandes marque/eshops le feraient? Parce qu'ils ont compris où était leur intérêt avec les blogueuses et surtout ils compris que dans la vraie vie, le MONOMARQUE absolu n'existe pas (oui on vous mélange toutes dans nos caddies quand on va faire nos courses. Dans nos salles de bain et nos armoires vos produits côtoient leurs concurrents et scoop: dans les magazines et à la TV AUSSI).




Le harcèlement

Ceux qui t'envoient un soin visage et qui 3 jours après te relancent par téléphone, mail, pigeon voyageur... Scoop: en général quand on reçoit un soin, on le teste au moins sur un mois pour voir si ça nous convient vraiment et si on a des résultats sur le long terme. C'est ça la valeur ajoutée des blogueuses par rapport à un communiqué, une pub ou une parution en magazine. Et comme on n'a qu'une seule peau et souvent plusieurs produits dans la file d'attente... Et bien il faut un peu de patience.



Le coup de gomme sur les photos

Parce que c'est difficile de retrouver la source d'une photo sur le net, j'ai pris l'habitude de mettre un watermark sur les miennes que ce soit pour le blog ou mon Instagram. Et là où certains CM sont magiques, c'est quand ils prennent le temps d'effacer soigneusement les watermarks pour réutiliser la photo sur leurs réseaux sociaux. C'est pousser le vice un peu loin non?




Le meilleur pour la fin

En  4 ans et demi ans de blogging je pensais avoir tout vu, mais récemment un échange de mails m'a montré à quel point j'avais sous-estimé la "puissancitude" de la créativité humaine. Il y a quelques temps je reçois donc un mail personnalisé super bien fait et ciblé pour me parler d'une boutique en ligne de produits naturels, éthiques, tout ça.

Forcément je réponds positivement, l'échange est cordial et puis au bout du 3 ou 4 mail, je découvre enfin le but de cet échange super cool: la boutique en ligne me propose d'insérer des liens vers son site en échange de... conseils sur le référencement. Vous avez bien lu. Elle ne me propose pas de tester ses produits pour en parler à ma communauté et faire un truc qualitatif avec des jolies photos, du texte et tout.
Noooon elle veut juste des liens sur mon blog - gratuitement évidemment.
Voilà.
On touche le fond non?






Et vous vous avez déjà eu pire?




RDV sur Hellocoton !RDV sur Twitter !RDV sur Pinterest !RDV sur Instagram !RDV sur Facebook !RDV sur Google+ !HTML Map

17 commentaires:

  1. J'aime lire ce type d'articles de ta part.... Tu sais balancer tout ce que tu penses et d'une façon claire nette et avec cet humour dont je suis si fan.....!!!! J'aime....!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurore! Parfois je garde tout pendant des mois et puis un jour ça va trop loin et il faut que ça sorte XD

      Supprimer
  2. Coucou!
    Je crois que le pire pour moi ça a été une demande d' un article sponsorisé, mais sans que je mentionne ce fait la. Cela pour une boutique en ligne de ... vente de weed! Oui oui, pour de la marijuana, de la beuh, de l'herbe! Youhou! xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Clem,
      Alors là on peut dire que tu as eu la totale en une seule fois, ha ha!
      Le sponso caché c'est vraiment la plaie de la blogosphère...

      Supprimer
  3. Oh ben on retrouve déjà très souvent ce que tu indiques ! Les échanges de liens, ou ME rédiger du contenu intéressant pour MON blog, les articles sponso cachés, me demander de rédiger un article pour un site inconnu en me promettant de mettre le lien du mien (que personne ne verra, donc !). Enfin on pourrait en dire beaucoup sur les pratiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment pénible surtout que par naïveté ou méconnaissance, certaines blogueuses tombent dans le panneau et se font avoir. Le pire c'est quand ce genre de propositions viennent d'agences qui facturent tout ça un bras à leurs clients... en entubant bien les blogueuses au passage....

      Supprimer
  4. C'est un monde assez cruel en effet. Bel article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christine! Parfois c'est le Far West en effet, heureusement qu'il y a de bons côtés ;)

      Supprimer
  5. Article excellent avec ta belle sélection de gifs :D, j'adore !!!
    Bon aprèm ma belle xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Marie, ah les GIF, comment s'en passer ha ha XD
      Bisous <3

      Supprimer
    2. Moi, le pire que j'ai eu, c'est un jeune site de cosmétiques, revendeur de grandes marques comme The Balm ou Revlon, qui cherchait des ambassadrices. Je me suis montrée intéressée, jusqu'à ce qu'on me demande un entretien téléphonique pour m'expliquer en quoi ça consistait.

      Et bien tiens toi bien : le "Deal", c'était qu'en échange de quelques produits, je fasse des articles sur mon blog, ainsi que sur celui de la boutique (une fois par mois). Et le pompon : une exclusivité. parce que comprends-tu, en tant qu'ambassadrice du site, il ne fallait pas que je parle d'autres sites et d'autres marques que celles qu'ils vendaient. En gros : plus le droit de parler de ce que je veux sur mon blog.

      Je crois qu'à l'heure actuelle c'est la plus belle que j'ai eue. Un an après, je suis toujours autant estomaquée par leur culot.

      Supprimer
  6. Keeeuuuwaaaa?! Vous voulez de... L'argent? Alors qu'on vous donne la possibilité (que dis-je le privilège) d'écrire un article, de faire une mise en scène, prendre des photos et les retoucher en échange d'un lien sur notre site moins visité que votre blog?! 😁

    RépondreSupprimer
  7. Voilà un article comme je les aime chez toi, et les gifs illustrent bien la chose ! Toute la vérité vraie.
    Le coup des liens à placer gratuitement,arrgh ça m'énerve et j'en reçois fréquemment. Du coup, je ne les calcule même pas!

    Ou les sites de ventes en ligne (la plupart étrangers) qui veulent que tu parles d'eux et de leur produits sans pouvoir tester au moins le service ou ne serait-ce qu'un produit, histoire de voir la qualité!

    Ou ceux à qui tu réponds favorablement pour un test et qui ne donnent plus de nouvelles.

    Il y aura toujours quelque chose à raconter, malheureusement!

    RépondreSupprimer
  8. Mo, ce que je n'aime pas c'est qu'ils t'envoie tout un tas de "pub" et dossier de presse et quand tu demandes des info en plus, il ne te réponde plus. Une fois, on m'a même répondu, "achetez note produit et rédigez un article dessus, nous serons ravie de lire vos article, le tout en rajourtant les liens vers leur boutique." Mais bien sûr!
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Y a vraiment de tout! Dernièrement j'ai reçu un mail pour parler "d'une grande marque de vêtements" ( je ne peux même pas te dire laquelle puisqu'ils ne l'ont pas cité dans leur mail...) contre rémunération sans avoir tester le produit! ben voyons! Je n'ai même pas répondu au mail visiblement il s'agit d'un site d'article sponsorisé.
    Là avec le conseil sur le référencement, on touche vraiment le fond tout de même :(

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots !
J'essaie toujours de vous répondre individuellement, laissez-moi juste un peu de temps pour le faire ;)
A bientôt par ici ou sur vos blogs !

NB : la modération est activée et les commentaires contenant des liens de sites ou de blogs sont systématiquement supprimés.