mardi 5 avril 2016

5 conseils pour voir la blogosphère de façon positive [#WebMonMardi]




Web Mon Mardi! Régulièrement les articles fleurissent pour dire à quel point la blogosphère "c'était mieux avant", que l'ambiance est de plus en plus mauvaise, que le niveau est tombé bien bas, et autres constatations plus ou moins négatives sur cet univers singulier qu'est la blogosphère en particulier féminine. Sans avoir fait partie des pionnières du blogging, en bientôt 5 ans de pratique c'est vrai que j'ai pu moi-même voir que beaucoup de choses ont changé, mais j'ai aussi énormément appris sur la façon de se "préserver" de ces travers parfois si pénibles (au mieux) voire carrément destructeurs dans certains cas. Petit tour d'horizon en 5 points pour vivre la blogosphère de façon positive ;)


1. N'attendez pas de la blogosphère plus que ce qu'elle ne peut vous donner.


Comme pour beaucoup d'autres blogueuses, tenir un blog m'a énormément apporté à tous les niveaux: rencontrer des personnes extraordinaires, mieux gérer ma timidité, me former sur des logiciels que je ne connaissais pas (dessin vectoriel, montage vidéo...), apprendre des rudiments de codage, me mettre à la photo et à la cuisine, découvrir plein de nouveaux lieux, produits... Une multitude de choses que je n'aurais jamais eu l'opportunité ou l'envie de faire un jour sans ce blog (faire du code? beurk ;)

Le plus précieux étant bien sûr d'avoir enfin pu rencontrer des personnes qui partagent les mêmes passions que moi et qui ne me jugent pas quand je m'extasie devant des paillettes et qui ne me traitent de mamie quand je parle tricot ou broderie.

Cependant, perché(e)s sur son petit nuage rose du "tout le monde il beau tout le monde il est trop gentil" parfois il suffit d'une simple remarque ou d'un tweet de travers pour que d'un coup la réalité se rappelle brutalement à nous: derrière les blogs il y a des vrais gens. Et de la même façon qu'on ne s'entend pas toujours avec tout le monde, et bien c'est pareil sur le web.

Non, la grande famille des blogueuses n'existe pas car nous sommes toutes extrêmement différentes et bloguons pour des raisons qui nous sont propres (soif de célébrité ou de reconnaissance, besoin de partager ou de découvrir, en faire son travail, envie de faire des rencontres...). Continuer à croire ou faire croire le contraire ne contribue qu'à entretenir la déception: on s'attend à entrer dans un monde merveilleux et... bim, c'est tout le contraire! Comme partout il y a des groupes par affinités qui se forment au fil des rencontres et ça on ne peut rien y changer. Cela ne veut pas dire qu'il faut devenir sectaire, au contraire, rien n'empêche d'aller "discuter" avec tout le monde si on en a envie, mais il faut comprendre que parfois si ça n'accroche pas avec d'autres blogueuses, ce n'est pas forcément qu'on a un problème ou qu'elles sont "méchantes" (coucou les maternelles ;) c'est juste qu'il n'y a pas d'affinités. 

Accepter cela permet d'éviter de chercher à capter désespérément l'attention (faire de la lèche quoi) de personnes qui ne vous en accorderont jamais et d'aller chercher ailleurs de belles rencontres parce que oui, on en fait.

Et comme partout on rencontre des personnes plus ou moins sincères ou intéressées, comme dans la vraie vie, on arrête d'être naïf/ve (enfin, on essaie en tout cas).


2. Soyez sélective/tif

A moins de se retrouver plus ou moins au coeur d'une polémique (oui, les blogueuses sont aussi capables de faire dans le harcèlement), on peut se protéger en partie de l'ambiance parfois délétère de la blogo.

Si on cherche des vraies relations amicales on ne "s'encombre" pas des personnes uniquement intéressées (celles qui veulent juste avoir des invitations, des contacts, des cadeaux, des tas de conseils etc...). Votre temps est précieux, ne soyez pas des vaches à lait à la disposition des autres.

Souvent sur les réseaux sociaux en particulier Twitter, je vois des personnes qui se plaignent du contenu de leur TL. RIEN ne vous lie aux gens de façon définitive. Si quelqu'un publie des choses qui vous mettent de mauvaise humeur ou vous blessent: arrêtez de le/la suivre. Il suffit d'un clic, et voilà! Si vous arrêtez de suivre les personnes qui passent leur temps à critiquer, mépriser et juger les autres, vous verrez l'ambiance vous paraîtra tout de suite plus saine et positive.

Si vous trouvez que la blogosphère est trop futile et superficielle, il y a aussi de nombreux blogs qui parlent d'autre chose que de maquillage et de trucs mignons. Vous avez déjà regardé du côté des blogs littéraires, sociétaux, écologie, nature, science?...

Faites du tri et arrêtez de vous laisser polluer (et de vous plaindre d'être pollués sans rien faire pour que cela change).



3. Ne vous comparez pas aux autres / Ne vous mettez pas la pression, gardez le plaisir avant tout.


Si on a tendance à se dévaloriser ou à ne pas avoir confiance en soi, la blogosphère peut parfois accentuer cela si on a en plus la fâcheuse tendance de se comparer aux autres. Il faut accepter le fait que tout le monde a des talents différents et que ce n'est pas parce qu'on débute, qu'on est juste une "fille normale"  que l'on est sans intérêt. Il y a de place pour tout le monde et bonne nouvelle, tout le monde peut progresser à moins de s'en donner les moyens et d'en avoir envie. Si le tricot ou le sport ne vous plaisent pas, rien ne sert de vouloir s'y mettre à tout prix juste parce que c'est "tendance", cela ne vous apportera rien si vous n'aimez pas ça, les gens le sentiront que ce n'est pas sincère. Mais si vraiment vous avez envie de vous y mettre pour le plaisir que cela peut procurer, allez-y tentez, peut-être que vous vous découvrirez une nouvelle passion. Ne vous fixez pas de limites, osez sortir de votre cadre!

Trouvez votre rythme, bloguer est un loisir, rien ne vous oblige à poster 5 photos par jour sur Instagram, 20 tweets par jour, 4 articles par semaine, des snaps toute la journée et d'être connecté(e) H24 sur Facebook. Il y a une vie en dehors des réseaux, profitez-en.

Petite note par rapport à Instagram: si les photos de vies apparemment parfaites ou de corps parfaits... vous font culpabiliser ou éprouver de la jalousie : désabonnez-vous ;) 





4. L'originalité n'existe pas vraiment, ce qui compte c'est l'authenticité.


Etre original, voilà une injonction qu'on nous sert à toutes les sauces. Malheureusement, peu d'entre nous ont un réel talent exceptionnel au point de créer des tendances et de révolutionner le monde. Or, dès qu'on fait un truc qui sort un peu de l'ordinaire, si quelqu'un a le malheur de faire quelque chose de ressemblant on crie "Au scandale, elle/il m'a copié" (je ne parle pas de plagiat, mais bien d'inspiration). J'ai moi-même déjà eu plusieurs fois ce genre de sensation (très) désagréable de retrouver une de mes idées "piquées" par quelqu'un d'autre, ça me rendait limite malade.

Mais depuis peu, j'ai appris à prendre du recul dessus (grâce au livre "Comme par Magie" que je vous recommande plus que fortement). Car si on est honnête avec nous-mêmes, même quand on a l'impression d'avoir eu une idée en premier, on est toujours redevable du travail des autres qui nous inspirent: un truc qu'on a vu dans la rue, sur Pinterest (j'ai arrêté d'y aller pour essayer des retrouver plus de spontanéité dans mon processus de création), on consulte un tas de blogs, on lit des magazines... Dans ce cas, accepter que les autres s'inspirent aussi de notre travail est la moindre des choses. Et s'ils ne nous citent pas, rien de sert de se mettre dans tous ses états (sauf si c'est du plagiat pur ou que c'est repris par un média pour se faire de l'argent sur votre dos, je ne remets absolument pas en cause le droit à la propriété intellectuelle).

Au lieu de geindre, transformez plutôt cette énergie négative en force créative. Parfois aussi certaines idées arrivent en même temps à plusieurs personnes juste parce que c'est dans l'air du temps. Regardez dans la mode (vous avez certainement du Zara dans votre armoire en plus...), le design, la gastronomie... Arrêtez de vous pourrir la vie pour rien, vous n'êtes pas de Vinci et pourtant cela ne vous empêche pas d'être une personne digne d'intérêt. Créez ce que vous voulez, qu'importe l'avis des gens ou qu'ils se le réapproprient, c'est pour vous que vous que vous créez, pas pour les autres.

Ne cherchez donc pas à être original à tout prix (mais ne faites pas du copié-collé non plus, soyez VOUS) sinon cela vous épuisera, vous empêchera de créer "tant que vous n'aurez pas trouvé l'idée du siècle" (ce qui risque de ne jamais arriver), et soyez vous-même (bis). C'est la somme de toutes les choses que vous aimez et que vous faites à votre façon qui feront que votre blog sera un espace authentique qui vous ressemble vraiment, même si ces choses sont à priori "banales ou communes".


5. Et pourquoi ne pas arrêter de blogguer ou de lire des blogs?


Si après tout cela, la blogosphère vous rend toujours aussi maussade, c'est qu'il est peut-être temps d'en décrocher, non? Pas mal de blogs parfois à succès se sont arrêtés du jour en lendemain parce que l'auteur(e) n'y trouvait plus de plaisir comme au début. Je ne sais pas si un jour cela m'arrivera (même si je me suis déjà plusieurs fois posé la question, d'ailleurs vous avez sûrement remarqué que je blogue moins souvent), mais si le blog n'apporte plus d'épanouissement, c'est comme dans une relation, quand il n'y a plus rien, rien ne sert de s'accrocher, il faut savoir se souvenir des bons moments, tourner la page et... continuer à vivre ;)


Voilà pour ce long post, j'espère qu'il vous redonnera "foi" en la blogosphère, je vous assure qu'elle a encore de belles choses à vous faire découvrir ;)


Belle semaine!



RDV sur Hellocoton !RDV sur Twitter !RDV sur Pinterest !RDV sur Instagram !RDV sur Facebook !RDV sur Google+ !HTML Map

9 commentaires:

  1. Tres bon article, et je suis bien d'accord avec toi. Oui, la blogosphere a change mais il faut savoir y trouver le positif et laisser le negatif de cote :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Melissa, oui il y a déjà suffisamment d'ondes négatives partout pour ne pas s'en infliger davantage ;)

      Supprimer
  2. Tu vois, ce que je regrette de plus en plus, c'est cette absence de plus en plus criante d'interactivité entre lecteur et blogueur : ce qui me hérisse le plus, ce sont les blogueurs qui modèrent les commentaires. Parfois, tu reçois un e-mail pour te dire que ton commentaire a été publié plusieurs jours après l'avoir déposé : tu ne sais même plus de quoi le billet en question parlait, alors quel intérêt ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur mon blog je suis obligée de modérer les commentaires car sinon je suis envahie de spams... C'est soit ça, soit les captchas (que tout le monde déteste). Ensuite je ne suis pas h24 sur mon blog, au début j'y passais énormément de temps, une vraie addiction, mais j'ai mis le "holà": j'ai d'autres priorités et il y a des choses plus intéressantes à faire dans la vie que d'être en permanence derrière un écran, même si j'aime bloguer. Donc en toute honnêteté maintenant je gère le blog et les commentaires quand j'ai le temps pour ça (surtout que sur Blogger on ne peut pas le faire depuis un téléphone depuis leur appli - qui est absolument nulle au passage-, obligée de passer par le PC).
      En revanche comme j'aime beaucoup échanger avec les autres, la discussion s'est déplacée sur les réseaux sociaux, principalement sur Twitter et Instagram où je suis beaucoup plus réactive car avec le téléphone je peux répondre depuis n'importe où. Je crois que c'est un peu pareil pour la majorité des blogs. Les réseaux sociaux permettent d'avoir des échanges beaucoup plus rapides que sur un blog, tout le monde peut participer à la conversation, etc... Ensuite au lecteur de faire son choix mais perso le mien c'est les réseaux sociaux ;)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ton post. Il est important de se protéger de la blogosphère si on ne veut pas qu'elle envahisse notre quotidien. Tu n'es pas la première à parler du livre "Comme par Magie". Je vais m'y intéresser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christine ;) J'ai pris du temps pour m'en rendre compte mais à mes débuts je passais vraiment trop de temps sur mon blog et les blogs en général au détriment de plein d'autres choses. C'est tellement facile d'être happée par tout ça... Prendre le temps de voir les choses autrement d'à travers un écran c'est important ;)
      Le livre "Comme par magie" que j'avais brièvement présenté sur instagram est un petit bijou si tu es dans une période de travail sur toi, si tu as besoin d'un coup de pouce pour te lancer dans de nouveaux projets et que tu n'oses pas, etc... Il aide à comprendre et & lever les blocages qu'on se met soi-même et qui nous empêchent de réaliser ses rêves. Un livre plein de bonnes ondes ;)

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé lire ton article plein de sagesse.
    Je me disais dernièrement que ça faisait un petit moment que tu ne nous avais pas faire un petit post avec un sublime assistant...
    Passe une agréable soirée.
    Bises
    Ciloucr

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots !
J'essaie toujours de vous répondre individuellement, laissez-moi juste un peu de temps pour le faire ;)
A bientôt par ici ou sur vos blogs !

NB : la modération est activée et les commentaires contenant des liens de sites ou de blogs sont systématiquement supprimés.