jeudi 26 mai 2011

La galère du Miltoniopsis

J'ai acheté ce Miltoniopsis Pink Surprise en Février ou Mars de cette année, et j'ai déjà du le rempoter dans des billes d'argile en avril car ses racines pourrissaient. Comme pour la plupart des orchidées achetées en grande surface il était planté dans un terreau trop fin avec évidement une boule de sphaigne coincée entre les racines, bref une catastrophe (saoulant ces boules de sphaigne... ce n'est pas la première fois que ça me pourrit les racines d'une de mes orchidées mais je n'ose pas les rempoter quand elles sont en pleine floraison).

Malgré le rempotage, j'ai vu que ma plante ne se portait pas mieux et qu'au bout d'un mois, la base des pseudos-bulbes était un peu foncée et surtout dégageait une odeur suspecte...
Comme la floraison était finie, une ni deux, j'ai dépoté, et mauvaise surprise, les racines étaient moitié pourries. Cette fois-ci, je suis passée en hydro totale : j'ai supprimé les racines trop abîmées et j'ai placé l'orchidée dans un grand verre avec de l'eau au fond.
On verra ce que ça donne et si mon Miltoniopsis s'en remet.

Mon Miltoniopsis Pink Surprise quand je l'ai acheté.

Les fleurs de mon Miltoniopsis Pink Surprise qui ressemblent à des pensées.

Les boutons floraux de mon Miltoniopsis Pink Surprise.

Une fleur de mon Miltoniopsis Pink Surprise en pleine éclosion.

Les racines de mon Miltoniopsis Pink Surprise avant passage en hydroculture.